La taille ne fait pas la puissance dit-on ! Et cette maxime, le Squash la confirme bien.

En effet, ce sport a longtemps été considéré comme une copie « altérée » du tennis car il reprend presque tout de ce dernier mais en « petits formats » : petite raquette, petite balle, petit court, durée courte etc. Cependant, le squash a su prouvé qu’il faisait dépenser plus de calories qu’un match de tennis ; que sa petite balle, tapée à la bonne puissance et dans la bonne direction pourrait faire perdre l’équilibre à un Djokovic (bon j’exagère un peu). J

Au cours des deux derniers siècles, ce sport fit son ascension bon gré malgré dans les sociétés occidentales et depuis quelques dizaines d’années, il courtise de plus en plus les sportifs de Kinshasa mordus d’adrénaline. Ainsi chaque année, des tournois de Squash sont organisés avec comme principal sponsor la marque XXL, C’est petit mais puissant car en effet, ce sport n’est pas une question de taille mais bien de puissance et de ruse !

Cette année, du 1er au 15 Octobre, au Cercle Français de Kinshasa, BRACONGO à travers sa marque XXL et en collaboration avec la Fédération Congolaise de Squash organisaient l’Open de Squash 2017. Ce tournoi qui a réuni une trentaine de participants de différentes nationalités, a eu pour particularité majeure le fait que la BRACONGO soit passée du stade de sponsor au stade d’organisateur principale afin de développer ce sport à Kinshasa et à l’avenir l’amener à l’échelle régionale et nationale.

De ces trente participants, les gagnants ont été  Bianco Kabwila pour la catégorie masculine et Clémentine Tosenga pour la catégorie féminine.

Newsletter

Abonnez vous à notre newsletter et restez informés sur nos activités .