Engager un Dialogue public-privé pour une plus grande implication
du secteur privé dans le développement durable.

Le Nouveau Directeur Général de la BRACONGO Cyril Segonds, accompagné de la directrice RSE et du chargé de Mission Développement Durable, a été reçu en audience par l’Ambassadeur des Pays-Bas Robert Schuddeboom.

Membre du Global Compact Network (réseau des entreprises engagées dans le développement durable), la BRACONGO s’est inscrite dans une démarche volontariste de promotion de l’engagement plus accru du secteur privé, dans l’atteinte des ODD et avoir plus d’accès au marché de développement. Cet objectif a été au centre des entretiens entre la BRACONGO et l’Ambassadeur des Pays-Bas. Il sied de rappeler que l’ambassade a parrainé la création du Global Compact Network RDC, et mène actuellement un important plaidoyer pour l’amélioration du climat des affaires.

En effet, le nœud de l’engagement du secteur privé est la mise en place par l’autorité publique, des conditions favorables à des investissements et souvent des prises de risque, indispensables au développement durable. Et pour ce faire, un climat des affaires favorable s’impose, mais également l’ouverture pour le secteur privé responsable, aux marchés et finances de développement.

Pour Cyril Segond, la problématique environnementale, particulièrement le plastique, l’énergie verte, les approvisionnements locaux, la création d’emplois pour les jeunes, la conformité légale et la solidarité économique font partie des préoccupations majeures de la brasserie. Mais si des décisions courageuses peuvent être prises en faveur de l’homme et de la planète par les entreprises responsables, il n’en reste pas moins que cela représente des pertes financières au bénéfice de concurrents moins conformes.

A ces préoccupations l’Ambassadeur a exprimé des vives félicitations à la volonté manifestée par la BRACONGO de jouer un rôle plus actif au sein du Global Compact Network. Il a effectivement soutenu la nécessité d’un meilleur climat des affaires pour notamment rendre plus attractif le pays aux investisseurs responsables et éviter les départs de grandes entreprises. Pour ce faire, son pays avec l’ensemble des pays occidentaux partenaires de la RDC, mettent en place un important plaidoyer stratégique auprès du Gouvernement Congolais, pour la prise de mesures simples et rapides visant à améliorer les conditions de travail des entreprises responsables.

Newsletter

Abonnez vous à notre newsletter et restez informés sur nos activités .