Lorsque la musique reggae naît dans les ghettos de la Jamaïque à la fin des années 60, elle porte d’emblée le fanion de musique militante. Un militantisme en faveur des couches défavorisées qui la positionne rapidement comme une musique du peuple. Dans le droit fil de cette philosophie, c’est sous la marque NKOYI BLACK que la BRACONGO a fait revivre aux mélomanes du reggae les plus belles performances de KASSIM LAFRAZ et son groupe.

Les artistes ont ainsi égayé le public durant une série des concerts reggae dans différents points des ventes BRACONGO de la ville de Kinshasa.

Une première édition innovante qui pendant laquelle diverses activités et patrimoine culturel du Rastafari ont été mis en exergue.

Nkoyi Black !

 

 

Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Newsletter

Abonnez vous à notre newsletter et restez informés sur nos activités .